Il y a 4 phases en alchimie liées à 4 couleurs : Noir, Blanc, Jaune et  Rouge.

Mais ce 4 est aussi d´un point de vue spatial, nos points cardinaux ;  qui sont représentés par une petite Rose des vents à côté de la sphère. Au sens temporel, ce sont nos SAISONS dont la progression s’effectue en suivant le principe de métamorphose;  l´horloge solaire et le sablier comptabilisent le temps. Puis du point de vue structurel, le 4 se rapporte aux éléments : le Feu, l’Air, l’Eau, la Terre.
 
4 sont aussi les tempéraments humains : Colérique, sanguin, flegmatique et mélancolique.

 Alchimie et christianisme


L'Église catholique n'a jamais condamné pour hérésie l'alchimie en tant que telle. Les condamnations ne sont faites que dans des cadres limités : celle des faux-monnayeurs et des magiciens, la discipline interne aux ordres mendiants (franciscains et dominicains), et au XVIIe la dénonciation des libertins. L'idée de cette condamnation n'apparaît qu'avec les occultistes du XIXe.

En 1273, 1287, 1289, 1323, 1356, 1372, les chapitres généraux des dominicains intiment aux frères de remettre à leurs supérieurs les écrits d'alchimie ou (en 1321) de les détruire.En 1295, la législation des franciscains leur interdit de détenir, lire, écrire des livres d'alchimie.

Élie de Cortone, Gérard de Crémone, Roger Bacon, Jean de Roquetaillade sont des franciscains.

Dans le Tractatus parabolicus du Pseudo-Arnaud de Villeneuve (milieu du XIVe s.), pour la première fois, l’image du Christ (sa vie, sa Passion, et sa résurrection) est comparée à la pierre philosophale. L'alchimie devient, dès lors, chrétienne. Le Pseudo-Lulle : "De même que Jésus-Christ a pris la nature humaine pour la délivrance et la rédemption du genre humain, prisonnier du péché par la suite de la désobéissance d'Adam, de même, dans notre art, ce qui est souillé criminellement par une chose est relevé, lavé et racheté de cette souillure autrement, et par la chose opposée."Toujours à la même époque (1350), Jean de Roquetaillade établit le lien entre Grand Œuvre et Passion du Christ.

(wikipédia)

 

et sept alors?

 

3+4= monde divin (3) + monde matériel (4)

 

qui est 7? celui qui fait la somme en lui, celui qui est le tout