ça c'est pas prêt d'arriver!

mais c'est l'effet que me faisait une vidéo en timelapse publiée par un ami (qui l'a retirée depuis)

JOURNEE CHAMONIX

 

en programmant le même titre de note dans google, j'ai obtenu ceci:

Le rythme biologique circadien profond, inné, n'est pas de 24 heures, mais de 25 heures. Aussi curieux que cela puisse paraître, en l'absence des donneurs de temps (synchroniseurs ou Zeitgebers en allemand) que sont les rythmes sociaux et les alternances jour-nuit, le rythme spontané s'installe sur 25 heures. En d'autres termes, les oscillations de la température, de la sécrétion du cortisol, et vraisemblablement aussi les rythmes de sommeil paradoxal, reculent d'une heure toutes les 24 heures. En libre cours, ce rythme reste très stable aux environs de 25 heures.

Au début de l'expérimentation, la périodicité du rythme veille-sommeil suit celle de la température corporelle et s'organise sur 25 heures. Le sujet se lève et se couche en se décalant d'une heure tous les jours par rapport à ses horaires habituels de 24 heures.

 

Le rythme circadien inné est de 25 heures.

 

https://sommeil.univ-lyon1.fr/articles/challamel/sommenf/horstemps.php