J'aurais pu citer les louanges les plus enthousiastes comme les critiques les plus acerbes concernant le troisième roman d'une trilogie de Frédéric Beigbeder

L'amour dure trois ans de Frédéric Beigbeder (Poche - 23 mai 2001)

je préfère relever ceci "piqué" sur différentes références données par google, et retranscrit dans l'ordre même dans lequel je les ai lues:

 

Un petit condensé frais, réjouissant, à l'humour mordant, sur le couple moderne et l'impossibilité de l'amour longue durée pour les enfants du divorce et de la génération zapping...

« La première année, on achète des meubles, la deuxième année, on déplace les meubles, la troisième année, on sépare les meubles. »

un faux manuel de survie drôle et piquant, du jeune divorcé et de ses désillusions sur l'amour, aux accents d'autofiction (et surtout d'autodérision !).

un jeune-homme quitte une femme, SA femme, celle qu'il avait juré de chérir toute sa vie, parce qu'il est tombé amoureux d'une autre.

Une tragédie en trois actes : passion, tendresse et ennui... Le cycle fatal des relations amoureuses humaines...un véritable pamphlet satirique contre la monogamie.

Sensible malgré tout : "Il y a beaucoup de tristesse sur terre, mais il est difficile de surpasser celle qui envahit une femme quand elle sent que l'amour qu'on lui portait s'en va..."

Autant de joutes verbales et de traits d'esprit qui ne se prennent jamais au sérieux (et à prendre souvent au second degré bien sûr !)

extraits de cette source

 

"Il faudrait changer toutes les demi-heures d'ordinateurs, de bagnoles, de décos… mais pas de nanas ?"
"Le rôle du romancier n'est pas d'écrire un guide pratique pour aimer. Je me sers de mon expérience minable pour la communiquer, j'en tire la conclusion qu'il y a une incompréhension totale entre hommes et femmes."

(source : Net@lerte, 2000)



"Un romancier c'est quelqu'un qui prend son cas particulier pour une généralité."



source

Pour Marc, l’Amour dure 3 ans : un an de passion, un an de tendresse et un an d’ennui... Au début du livre il vient de se séparer de sa femme et tombe follement amoureux d’Alice... Le livre va raconter leurs trois années d’amour

Frédéric Beigbeder en bon publicitaire a le don de la formule. Toute la première moitié du roman est assez brillante à ce point de vue. Il assène les petites phrases sur les choses de la vie et raconte avec délice son rôle d’animal nocture des boîtes parisiennes. Le ton est jubilatoire et très agréable. La suite du roman est beaucoup plus convenue ou alors on se lasse du style publicitaire...

source



Quatrième de couverture
" Au début, tout est beau, même vous. Vous n'en revenez pas d'être aussi amoureux. Pendant un an, la vie n'est qu'une succession de matins ensoleillés, même l'après-midi quand il neige. Vous écrivez des livres là-dessus. Vous vous mariez, le plus vite possible - pourquoi réfléchir quand on est heureux ? La deuxième année, les choses commencent à changer. Vous êtes devenu tendre. Vous faites l'amour de moins en moins souvent et vous croyez que ce n'est pas grave. Vous défendez le mariage devant vos copains célibataires qui ne vous reconnaissent plus. Vous-même, êtes-vous sûr de bien vous reconnaître, quand vous récitez la leçon apprise par coeur, en vous retenant de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue ? La troisième année, vous ne vous retenez plus de regarder les demoiselles fraîches qui éclairent la rue. Vous sortez de plus en plus souvent : ça vous donne une excuse pour ne plus parler. Vient bientôt le moment où vous ne pouvez plus supporter votre épouse une seconde de plus, puisque vous êtes tombé amoureux, d'une autre. La troisième année, il y a une bonne et une mauvaise nouvelle. La bonne nouvelle : dégoûtée, votre femme vous quitte. La mauvaise nouvelle : vous commencez un nouveau livre. "

source



Les boires et les déboires de Marc Marronnier. Déçu par la vie, par l'amour, par ses amis... par le monde, il ne peut supporter l'idée de divorcer d'une femme qu'il n'aimait plus vraiment et se doit chaque jour se battre pour trouver un sens à son existence.

source

 

  • Les fêtes ont été données à l'homme pour lui permettre de cacher sa pensée.
  • Je m'habille de noir car je suis en deuil de moi-même.
  • Si votre femme est en train de devenir une amie, il est temps de proposer à une amie de devenir votre femme.
  • Personne ne veut la solitude, car elle laisse trop de temps pour réfléchir.

 

source

 

«Après trois ans, un couple doit se quitter, se suicider, ou faire des enfants, ce qui sont trois façons d’entériner sa fin.»
[ Frédéric Beigbeder ] - Extrait de L’amour dure trois ans

«Tu connais la différence entre l’amour et l’herpès ? L’herpès dure toute la vie.»
[ Frédéric Beigbeder ] - Extrait de L’amour dure trois ans

source

 

"tu connais le 35eme dessous, et bien je viens de déménager à l'étage inférieur"

 

source

 


COMMENTAIRES

celibataires
smiley : regular_smile
Achetez-le, je vous le conseille!
de celibataires le 2010-11-15 à 10h49